A Ferme en Fête, la normande se présente au public sous trois axes :

  • Une présentation de 4 ou 5 vaches illustrant un thème spécifique à la race par Normande 61.

Cette année, il s’agissait de la LONGEVITE.
C’était d’abord LEANE (Gallieni), qui après sa mère Gléane (Alma) et sa grand-mère Aléane (Manizalès), s’inscrivait dans une excellente souche en morphologie reconnue dans des concours nationaux, et un niveau de production qui pouvait afficher des lactations à plus de 11000 kg en 305 j. Léane a elle-même terminé 2ème de section au SPACE 2018.

LARMETTE (Hurricane) et LAVETTE (Redondo) représentaient dignement leur Grand-mère RAMETTE (Idris) 18 ans, en 11ème lactation, toujours en production à ce jour et totalisant 118093 kg !

HOTELIERE (Bouclier) en cours de 5ème lactation : 9 générations de carrières laitières remarquables ! Sa mère 2004*Vahinée (Miglou) 6 lactations ; grand-mère 1996*Marbrée (Elixir) 6 lactations ; 4ème mère 1991*Génoise (Volapuk) 7 lactations ; 5ème mère 1989*Everest (Sarrebruck) 4 lactations ; 6ème mère 1983*Usée (Moulin) 7 lactations ; 7ème mère 1980*Rita (Barbebleue) 8 lactations ; 8ème mère 1975*Lanoline (Terrien) 8 lactations ; 9ème mère 1973*Ignorante (Sommet) 6 lactations.
*année de naissance                                                                                                     

Merci aux élevages Montebran, Goret et Enjalbert pour la présentation de ces animaux

 

  • Le Concours Morphologie Génisses

Génisses âgées de 12 à 18 mois mises à disposition par les éleveurs pour le challenge « Jeunep résentateur ».
La lauréate de cette édition 2018 appartient au Gaec du Val d’Orne : Numérick (Jortone) née le 01/09/2017.

 

  • Le challenge « Jeune Présentateur » organisé par Normande Avenir 61

36 candidats de 13 à 20 ans répartis en 4 sections selon l’âge, dans lesquelles les deux premiers sont qualifiés pour le championnat.

Le palmarès :

MAUPAS Quentin17ans1
BOUVIER QUENTIN13ans2
LATIMIER JUSTINE16ans3

 

Mention spéciale à Quentin Maupas qui lors de la finale départementale de jugement de bétail qui se déroulait la veille en ces mêmes lieux, s’est aussi qualifié pour Paris en février prochain au Salon de l’agriculture.

Vifs remerciements au jeune Etienne Huet (53) pour sa prestation en qualité de juge qui a brillamment œuvré tant pour le Concours Morpho que pour le Challenge Jeune.