Madame, Monsieur, Chers et Chères Adhérent(e)s,

Vous n’êtes pas sans connaitre l’actualité sanitaire difficile dans laquelle se situe notre pays.

Votre coopérative comprend et soutient les mesures prises par le Gouvernement pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire, depuis le mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Pour chacun d’entre nous, c’est l’heure des choix. Lors de précédentes crises sanitaires, notre activité d’insémination animale a été considérée comme « d’importance vitale » (2009) pour les productions de lait et de viande. C’est sans doute aussi pour cela qu’il existe un Service Universel de l’Insémination des ruminants renouvelé pour 2020.

A ce jour, cette fois, L’Etat n’a pas arrêté une liste positive d’activités dérogataires pour les déplacements professionnels, laissant aux entreprises la responsabilité d’apprécier la nécessité d’une cessation partielle ou totale d’activité, selon que leur activité est susceptible ou insusceptible d’être différée ou réalisée en télétravail.

Après de nombreux échanges avec les principales entreprises qui font le même métier que nous et consultations d’experts et d’administrations par notre fédération nationale, nous estimons que, pour partie, notre activité agricole à votre service ne peut pas être différée (ni réalisée en télétravail), afin d’éviter d’affecter, à terme, la chaîne de production de denrées alimentaires, et ce dans le strict respect des mesures de lutte contre la propagation du virus Covid 19.

De source de La Coopération Agricole, dans cette pandémie, les filières alimentaires humaine et animale sont considérées comme prioritaires par les pouvoirs publics au même titre que la santé.

Il faut donc, par devoir, déterminer ce qui essentiel et ne peut-être différé. Ce qui est différable et ne peut pas être réalisé à distance ne sera plus proposé de manière temporaire.

Dans ce contexte, et à la lumière des éléments en notre possession à ce jour, le Bureau du Conseil d’Administration a validé, le 17 mars 2020, et jusqu’à nouvel ordre de :

1- Poursuivre les activités suivantes (non différables) :

  • Mise en place de la semence (acte d’insémination) ;
  • Approvisionnement d’azote des éleveurs possédant une cuve ;
  • Service de constat de gestation ;
  • Service de collecte et de transfert d’embryons.

2- Assurer à distance seulement les services suivants(par téléphone, e-mail) :

  • Conseil en reproduction pour les éleveurs adhérents au services SR+ (les actes de constats de gestation seront réalisés) ;
  • Conseil en génétique et accouplement Optigen pour l’ensemble des éleveurs ;
  • Vente des doses de commande ;
  • Conseil en génétique et accouplement pour les éleveurs participant aux schémas de sélection ;
  • Service d’approvisionnement Minéral Genial (et Rumistar Green).

L’ensemble des autres services de terrain ou activités sont stoppées, à partir du 18 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre :

  • Commercialisation de reproducteurs bovins ;
  • Ostéopathie bovine ;
  • Ecornage ;
  • Conseil, vente et installation de solutions de monitoring ;
  • Vente de produits nutri-santé ;
  • Collecte de colostrum ;
  • Pointage morphologique ;
  • … ensemble des autres services non listés.

Par ailleurs, à compter du 18 mars, nous ne réaliserons plus aucune édition papier en élevage (y compris les bulletins d’insémination). L’ensemble des documents et historiques IAs sont consultables sur votre espace adhérent ou l’application Origenplus.  De manière générale, privilégiez les moyens dématérialisés pour vos échanges avec nous (sms, e-mail, appel téléphonique).

Enfin, nous vous rappelons la situation sanitaire difficile dans laquelle nous nous trouvons.

Dans un souci impérieux de protéger la santé de nos salariés intervenant dans votre élevage, ainsi que la vôtre et celle de votre entourage, nous vous prions instamment :

  • d’assurer une contention rigoureuse des animaux avant l’arrivée de nos techniciens ;
  • de veiller au respect d’une distance d’au-moins 2 mètres avec nos techniciens et, idéalement, de NE PAS être présent lors de leur venue dans votre exploitation.

Par ailleurs, mettre à disposition du savon et de l’eau facilement accessibles lors de notre venue sera toujours bienvenu.

Vous comprendrez aisément qu’il est du devoir d’observance de chacun de respecter les règles de protection des personnes, et notamment la mesure de distanciation physique.

En cas de méconnaissance de l’une de ses deux consignes, le Conseil d’administration d’Origenplus, son Président et son Directeur Général, soutiendront un salarié qui exercerait son droit légal de retrait au motif qu’il se trouverait face à un danger grave et imminent pour sa santé.

Ce n’est pas dans nos habitudes car nous portons habituellement des valeurs d’échanges et de proximité, mais nous allons devoir pendant quelques semaines privilégier les valeurs de sécurité et de responsabilité en attendant de jours meilleurs.

En espérant votre compréhension et votre sérieux dans ce contexte si particulier.

François CARPENTIER,                                            Aurélien MICHEL,

Président d’ORIGENPLUS                                       Directeur d’ORIGENPLUS